L'Elixir du suédois


L'Élixir du Suédois est un breuvage pharmaceutique fait à base de plantes médicinales macérées dans de l'alcool.



A la fin du XIXe siècle, le médecin suédois Klaus Samst composa une formule en réutilisant un ancien médicament, la Thériaque vénitienne, à laquelle il ajouta dix autres herbes médicinales. 
Cette formule prit le nom d'élixir du Suédois.  
Cet élixir sert à soulager de nombreux maux. 
Il s'utilise aussi bien en application externe que par ingestion.
Maria Treben, herboriste autrichienne, l'a fait redécouvrir dans les années 1980.

Consignes d'usage : nous ne nous substituons pas à votre médecin, en cas de problème, le consulter.
Cet élixir est contre-indiqué pour les personnes souffrant de troubles cardiaques ainsi que pour celles étant allergiques au camphre ou à un des composants. 

******

Composition :

Herbes du Suédois (voir adresses au bas de l'article)
Aloès 10g (ou racine de gen­tiane jaune ou poudre d’absinthe), 

Angélique (racine) 10g, 
Camphre naturel de Chine 10g, 
Manne (fruit du frêne) 10g, 
Rhubarbe (racine) 10g, 
Sené (feuille) 10g, 
Thériaque vénitienne (voir composition ci-dessous) 10g, 
Zédoaire (racine) 10g, 
Carline (racine) (ou Sorbier) 5g, 
Myrrhe 5g, 
Safran 0,2g

Composition de la Thériaque Vénitienne
Carline 5g, Acore racine 1g, Anis vert 1g, Cannelle 1g, Citron 1g, Fenouil 1g, Gentiane 1g, Gingembre 1g, Quinquina 1g, Valériane 1g, Réglisse 1g



Préparation :

Dans une bouteille en verre à large goulot, d'une contenance de trois litres, mettre à macérer la composition dans 1,5 litre d'eau-de-vie de grain ou alcool de fruit à 40°. 
Laisser reposer 14 jours au soleil ou dans un environnement à 20° environ. Remuer régulièrement.
Pour un emploi simplifié, le transvaser dans un petit contenant. 
Ne prélevez que la dose nécessaire en filtrant avec une passoire dans laquelle vous placez une gaze. Remuer la grosse bouteille avant l'opération.
Le mélange initial peut être gardé indéfiniment. Plus il repose, meilleur il est.

Conseil d'utilisation :   

Usage interne : 

Le matin à jeun ou avant les repas, une cuillerée à café diluée dans un peu d'eau.
A titre préventif ou recommandé en cas de problèmes avec l'estomac, le foie, la vésicule biliaire, tous problèmes digestifs, la circulation sanguine, les reins, la gorge, la mémoire.  
Contre la dépression, l'anémie, la constipation, la mauvaise circulation...
Également en cas de perte d'appétit ou de digestion difficile. 
* Pour la régulation des règles ou pendant la grossesse. Lors de l'accouchement, l'expul­sion du pla­centa sera facilité en prenant une cuillerée à café d'élixir toutes les deux heures. Lors de la mon­tée de lait, en cas inflam­ma­tions, mettre des com­presses de linge humec­tées. 

Usage externe :
 

L'élixir peut être inhalé ou frictionné sur des endroits du corps (en évitant les muqueuses et les yeux). Il peut être tamponné avec un coton sur les bosses, les bleus, les hémorroïdes, les aphtes, les cicatrices et éruptions diverses, sur les petites coupures. Humecter sur les paupières, dans les oreilles...
Ou placé en compresse à appliquer sur l'endroit à traiter (laisser agir 2 à 4 heures). Avant de poser la compresse, enduire l'endroit avec un corps gras (beurres, huiles...)
Ne faut pas hésiter à la retirer si la chaleur est trop intense.


Bien que l'élixir soit un bon désinfectant, éviter de l'appliquer sur une grosse plaie ouverte (contient de l'alcool).

******
Où trouver les plantes ? A titre indicatif :
- Pharmacieherboristerie du père Blaize à Marseille, le sachet est prêt à mélanger à 1,5l d'alcool. On peut également passer une commande par internet.
- Phyto Moins Cher sur internet. Vendu en trois sachets à mélanger avec 1,5l d'alcool.



LéaNanas ©

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Encas rapide aux couleurs automnales

Le lait d'or, un remède pour l'hiver.